Harzé épargné

On vient de voir que Harzé n'a pas trop souffert de la 2ème guerre mondiale, durant la première guerre mondiale de 14-18 Harzé fut aussi épargné. Les troupes allemandes voulaient prendre l'armée française en tenaille par la Belgique et par l'est de la France. Dans ce but, 5 armées traversent la Wallonie et une d'elles passe par la commune le 4 août 1914. L'occupation a été pacifique surtout grâce à la diplomatie du bourgmestre d'Aywaille Joseph Thiry et à l'intervention de personnes parlant la langue de l'envahisseur.

Les allemands se méfiaient des francs-tireurs belges et avaient instauré un climat de terreur dans le pays pour faire pression sur eux, notamment en prenant des otages, en menaçant les habitants et malheureusement en commettant des meurtres. Des fusillades collectives et des incendies ont eu lieu dans les alentours, surtout à Lincé-Sprimont et à Ernonheid.(dans mes liens vous trouverez le site de Marcel EVRARD d'Ernonheid et le récit de la nuit de terreur du 17 août 1914).

Paroles «Le Soldat» - Florent Pagny.

À l'heure où la nuit passe au milieu des tranchées,
Ma très chère Augustine, je t’écris sans tarder,
Le froid pique et me glace et j'ai peur de tomber.
Je ne pense qu'à toi,
Mais je suis un soldat la la la...
Mais surtout ne t'en fais pas,
Je serai bientôt là la la la...
Et tu seras fière de moi.

À l'heure où la guerre chasse des garçons par milliers,
Si loin de la maison et la fleur au canon.
Ces autres que l'on tue sont les mêmes que moi.
Mais je ne pleure pas,
Car je suis un soldat la la la...
Mais surtout ne t'en fais pas,
Je serai bientôt là la la la...
Et tu seras fière de moi.

À l'heure où la mort passe dans le fleuve à mes pieds,
De la boue qui s'en va des godasses et des rats.
Je revoie tes yeux clairs, j'essaie d'imaginer
L'hiver auprès de toi,
Mais je suis un soldat la la la...
Je ne sens plus mes bras,
Tout tourne autour de moi,
Mon Dieu sors-moi de là la la la...

Ma très chère Augustine, j'aimerai te confier
Nos plus beaux souvenirs et nos enfants rêvés.
Je crois pouvoir le dire nous nous sommes aimés.
Je t'aime une dernière fois.
Je ne suis qu'un soldat la la la...
Non je ne reviendrai pas la la la...
Je n'étais qu'un soldat la la la...
Prends soin de toi la la la...

Petite

 

Malheureusement des harzéens trouveront la mort des suites de la grande guerre :

Octave-Léon AMAND né le 1er juin 1895 à Harzé et décédé le 6 décembre 1918 à Harzé des suites d'une maladie contractée au front. Volontaire de guerre 1915, il était étudiant à la Faculté des sciences de l'ULG en 1913 et 1914. Sous-lieutenant au 11e de ligne, 9e compagnie. Ordre de la Couronne, Ordre de Léopold, Croix de guerre.

 

Amand

 

Stanislas FLOHIMONT est tombé au champ d'honneur le 18 mars 1918 à 5H30 à Merkem. Il était engagé volontaire depuis 1915, sergent au 11e de ligne, 1ere compagnie. Étudiant à la faculté de philosophie de l'ULG en 1913-1914. Né le 19 juin 1895 il avait 23 ans quand il mourut. Il fut inhumé une première fois à Westvleteren le lendemain de sa mort. Il repose maintenant au cimetière de Harzé. Ordre de Léopold II et Croix de Guerre.

Flohimont

Flohimont 1 

 

 François GABRIEL est mort sous les drapeaux à Adinkerke, à l'hôpital Cabour, le 17 octobre 1918. Milicien de 1912, il était brigadier au 12e d'artillerie. Né le 21 décembre 1892 à Harzé, il avait 27 ans. Il fut inhumé à La Panne.

Gabriel 1

La famille de François GABRIEL fut durement éprouvée en cette fin octobre 1918, en effet, le frère de François, Maurille décédera à Harzé douze jours après son frère à l'age de 20 ans... Seize ans auparavant ils avaient déjà perdu une petite soeur morte-née.

Gf

 

Ernest PIROTON est tombé au champ d'honneur le 14 octobre 1918 à Zarren. Il était soldat de 2e classe au génie. Mortellement frappé dans l'assaut de la "Flanderen Stellung". Il fut inhumé à Zarrenbeek. Né à Paradis-Harzé le 4 mai 1895, il avait 23 ans. Chevalier de l'Ordre de Léopold avec palme; décoré de la Croix de guerre avec citation.

 

Victor POLET né à Harzé le 28 mai 1846 à été fusillé par les Allemands à Olne le 6 août 1914 à 68 ans, avec 63 autres Olnois. Il avait été instituteur et directeur d'école à Ayeneux. Une rue porte son nom à Olne.

V

 

 

Lucien RESIMONT est tombé au champ d'honneur le 7 janvier 1916. Il est décédé à l'hôpital Cabour à Adinkerke. Volontaire de guerre, soldat de 2e classe au 8e de ligne. Il fut inhumé à Adinkerke le 9 janvier 1916 au cimetière militaire belge. Né le 20 mars 1895 à Harzé, il avait 21 ans.

Resimont 1

 Lucien r

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aimé MALEMPRÉE né à Remouchamps le 6 février 1892 et enterré à Harzé est tombé au champs d'honneur à Ledegem le 1 octobre 1918 a l'âge de 26 ans. Volontaire de guerre, il était caporal au 17e de ligne, 7e cie. Il fut enterré une première fois le 3 octobre 1918 à Ledegem.

Image0055Tombes

Aim

 

 François Joseph MALGRÈVE né à Florzé-Sprimont le 05 février 1878, marié à Harzé le 11 juin 1910 avec Marie Julienne FONTAINE est décédé en captivité à Altengrabow (ALL) le 28 août 1915. Soldat de 2ème classe, 1er Chasseur à pied. Milicien de 1899, décédé au lazaret du camp de prisonniers de Altengrabow. Première inhumation au cimetière du camp de prisonniers de Altengrabow, tombe 177. François MALGRÈVE avait une fille, Marie, de 4 ans.

Malgreve

 

Stèle aux morts de 1914-1918 apposée sur la façade de l'ancienne maison communale de Harzé.

Stele

 

Source : http://www.bel-memorial.org

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le 11 octobre 1746, pendant la guerre de succession d'Autriche, eut lieu la bataille de Rocourt. Les adversaires étaient, d'un coté, le Royaume de France et de l'autre, l'Archiduché d'Autriche-le Royaume de Grande Bretagne-l'Electorat de Hanovre et les Provinces Unies Néerlandaises.

L'armée française était commandée par le maréchal Maurice de Saxe et celle des alliés par Charles-Alexandre de Lorraine et par John Ligonier.

Au début de septembre 1746, une partie de l'armée des alliés passa et séjourna quelques jours à Harzé et environs. Le curé de Harzé, Jean François de Chevron, fit à l'époque ces notes :

" Le 1er septembre l'avant garde de l'armée des alliés commandée par le général Trips arriva à Awan.

Le 2me le Prince Charles de Lorraine commandant en chef arriva avec l'armée forte de 80.000 hommes, campa sur nos hauteurs en campagne, prit son quartier au château de Harzé, les généraux Cathioni, Walbecq, Ligonier ayant les leurs à Gérardfagne, à My et Fanson, séjourna 2 nuits et 2 jours, l'arrière garde séjourna 3 jours et 3 nuits sur nos campagnes, enlevèrent tous les marlayes, foins et parties des durs grains.

 

 

 

Le 3 et 4 j'enterrai 2 hussards dans notre cimetière morts de blessures et dissenterie.

Le 5, Thomas Blavier de la paroisse de Fallais à la suite de l'armée avec un chariot mourut de dissenterie, administré de tous les sacrements. On chanta une messe et le 26 j'ai fait les exergues."

 

L'issue de la bataille de Rocourt fut une victoire française.

De                                                                                                                 Ligonier
 

 

le Prince Charles de Lorraine et à droite le général John Ligonier qui resteront quelques jours au château de Harzé.                                                 

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En 1794, les 17 et 18 septembre, pendant la guerre de la Coalition entre la République française et l'Archiduché d'Autriche eu lieu la bataille de Sprimont (ou d'Esneux ou de l'Ourthe) avec à la clé, de nouveau, une victoire française.

Le champ de bataille était compris entre les vallées de la Vesdre, de l'Ourthe et de l' Amblève. Sont associés à cette bataille les localités d'Esneux, de Fontin, de Sprimont et de Remouchamps ( le nom de la côte de la Redoute provient d'une des fortifications de la bataille).

Une partie d'Aywaille brula, de terribles combats eurent lieu dans toute la région, surtout à Aywaille, Remouchamps et Fontin (au lieu dit "So Hamè") et là encore Harzé échappa de peu à cette bataille.

 

 

18 votes. Moyenne 4.72 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 25/07/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×