Hommage de bienvenue des habitants de Harzé à leurs nouveaux châtelains

En 1908, Edgard de Potter d'Indoye épouse Gabrielle Dekens, est décidé par les dirigeants du village de fêter l'évènement. Des festivités sont organisées le dimanche 23 août 1908.

Un livre d'or est ouvert où beaucoup d'habitants de Harzé ont écrit leur nom et où les discours prononcés ont été retranscris.

Je recopie ci-après les discours et les noms des habitants qui ont apposés leur signature.

012-2.jpg

 

 

-Allocution prononcée par le bourgmestre Léopold Gabriel :

                                                             Monsieur et Madame de Potter,

Au moment de votre entrée dans le village je viens au nom de l'administration communale et en ma qualité de premier magistrat de Harzé vous apporter mes plus sincères souhaits de bienvenue.

L'administration communale par ma voix tient à vous dire que c'est de tout coeur qu'elle s'associe aux fêtes organisées en l'honneur de nos jeunes et bien aimés châtelains.

C'est en son nom et au mien qu'en même temps que les souhaits de bienvenue je vous présente les voeux les plus sincères pour votre bonheur et votre prospérité.

Soyez donc les bienvenus à Harzé et qu'une seule pensée commune nous réunisse tous en ce jour et nous fassent jeter ce cri

                                                                 Vivent nos châtelains

 

-Discours prononcé par Monsieur le Notaire Perot au nom de la population de Harzé :

                                                               Monsieur de Potter,Madame,

La réception que vous ont fait les habitants de Harzé vous prouve les sentiments de profond attachement,de respectueuse sympathie que tous ressentent pour leurs châtelains.

La population de Harzé,toute entière,a voulu dans un bel élan,s'associer à cette manifestation et les promoteurs de cette fête ont rencontré partout l'acceuil le plus chaleureux.Le comité organisateur s'est efforcé de donner à la réception le plus d'éclat possible pout tenter de la rendre digne des châtelains qui nous font aujourd'hui l'honneur de venir parmi nous.

C'est vraiment une joyeuse entrée et c'est au milieu d'une population dont les sentiments de dévouement sont connus que vous avez fait,d'une façon triomphale,la traversée du village.

Vous avez pu voir que,sans distinction,la population entière s'est associée à son comité organisateur et lui a apporté l'appui précieux de toutes les bonnes volontés.

                                                                 Madame,

Digne continuatrice de notre ancienne châtelaine que nous avons tant pleuré,vous avez voulu comme elle faire le bien,adouçir les douleurs des malheureux,faire la charité d'une façon continue et discrète.

Vous avez tenu à aller vous même dans les chaumières des pauvres,leur porter, en même temps que votre obole,les encouragements que votre âme généreuse vous portait à leur donner à profusion.Vous avez visité les malades,vous avez été pour eux la fée bienfaisante,le rayon de soleil qui éclairait leur pauvre chambrette et qui atténuait dans une forte mesure leurs douleurs.

Soyez bénie,Madame,pour le bien que vous avez fait et au nom des pauvres que vous avez soulagés,au nom des malades que vous avez réconfortés,au nom de la population de Harzé toute entière,merçi et du plus profond du coeur.

Soyez persuadée que notre allégresse a été unanime quand nous avons appris votre mariage,que les voeux les plus sincères ont été formulés pour le bonheur que vous méritez si bien.Mais aussi,grande a été notre fierté quand nous avons appris que l'élu de votre coeur,que notre nouveau châtelain était un homme jouissant de la sympathie et de la confiance de ses concitoyens et que tout jeune encore il était appelé aux hautes fonctions de bourgmestre et de conseiller provincial.

                                                                  Monsieur de Potter,

En même temps que nos souhaits de bienvenue,je vous apporte au nom de tous les habitants de Harzé,l'assurance de notre vif,profond et respectueux attachement.Vous pouvez compter sur le dévouement de tous,nous nous efforcerons de vous faire aimer ce pays.

N'est-ce pas,en effet,au siècle actuel,la véritable force de ceux qui occupent les plus hauts degrès de l'echelle sociale de s'appuyer sur le peuple et d'avoir toute sa confiance,toute sa sympathie.

                                                                  Monsieur et Madame de Potter,

Au nom de la population toute entière je vous présente nos meilleurs souhaits de bienvenue,je vous apporte,au nom de tous,les voeux les plus sincères et les plus ardents que nous formons pour votre bonheur.Daignez accepter cet album en souvenir de la fête d'aujourd'hui,c'est une espèce de livre d'or oû tous les habitants ont voulu,en apportant leurs signatures,s'associer à la fête de ce jour et prouver à leurs jeunes et bien aimés châtelains les sentiments de respectueux attachement qu'ils ressentent pour eux.Que cette manifestation en soit pour vous le plus sur garant.

                                             Vivent nos châtelains,bonheur et santé à tous deux.

 

-Le curé Henri Fievez a aussi dit une allocution mais trop illisible pour que je me risque à la recopier !

Les membres du comité organisateur:

Président d'honneur: Léopold Gabriel, bourgmestre

Vice -Président d'honneur: Henri Fievez, curé

Président: Marcel Perot, notaire

Vice-Présidents: Adelin Sandron et Edmond Decolle

Secrétaire: Louis Polet, secrétaire communal

Trésorier: Désiré Helin, receveur communal

Membres: Jean Bonmariage-Mathieu Coibion-Victor Collard-Armand Cornet-Joseph Godet-Louis Godinas-Constant Goffin-Théophile Labasse-Léon Lardinois-Alphonse Minguet-Victor Piroton-René Prévinaire-Emile Roland-Antoine Sandron-François Scholsem-Maurille Simon-Lambert Wuidar.

La liste des personnes qui ont signé ( dans l'ordre du livre et un ? exprime le doute ).

Robert Mc.Renna ? - Leopold Gabriel - Henri Fievez - Marcel Perot - Emile Roland - Joseph ? Godinas/Cox - Joseph Herbommont - veuve L.Amand - Louis Mossay - Adeline ? Mossay - Victor Fraser ? - J.Godinas - veuve J.Bonmariage - Legros/Bultot ? - Joseph Polet - Henri Dessoy - Joseph Girardy - Leopold Rixhon - Rixhon/Vieuxtemps ( mes arrières grands-parents ) - Theophile Wuidar - Marie Gilles Wuidar - veuve Pirotton - Joseph Pirotton - Destree/Pirotton - Hubert Leloup - Antoine Chevron - Henri ? J.Leloup - Joseph Libert - Henri Pirotton - L ? Detroux - G. Detroux - François Hochet ? - François Bonfond - Victor Mosbeux - Marie Joseph Mosbeux - Henri Rixhon - L. Libert - Henri Chapelier - Antoine Masset - Antoine Verday - J.J. Godinas - veuve Detroux - Elvire Detroux - Augustine Fievez - Hubert Bonfond - Marie Lagauche/Matelasière ?  - Josephine Lunaret ? - Leonie Lognoul - Regine Tirion ? - Clemence Flouch ? - Arthur Egberghs - Constant Goffin - François Scholsem - L. ? Godinas - A.Sandron - Jean Bonmariage - A.Sandron - Clement Grodent - Benjamin Bernard - François Hubin - François Mossay - veuve Legrand - Victor Bodson - Leon Haquet - Hubert Jacquemin - Joseph Jacquemin - veuve Gaspard Minguet - L.Flohimont/Bodson - veuve Previnaire/Roberti - Auguste Rixhon ( mon grand-père ) - Leopold Mossay - Lambert Gerard - Hubert Goffinet - Louis Lecrompe - Jules Lecrompe - Jean François Gregoire - Louis Godinas/Collignion - Jules Gerard ? - Alphonse Minguet - Joseph Marquet - Hubert Jarbinet - veuve Rixhon/Forthomme - Dogné/Counson - Joseph Cornet - Marie Eugenie Wuidar - A. ? Rixhon - V.Habran(garde forestier) - Florentin Delvaux - Julien Fagnoul - veuve Henri Godet - Louis Dessoy - Alphonse Brisbois - Joseph Brisbois/Farine - Marie Halleux - Joseph Gilson - J. ? Godet ? - Gabriel Freres ? - Odile Minguet - Joseph Wuidar - François Potelle - Rixhon/Collignon - Godinas/Piroton - Victor Collard (instituteur communal) - D.Helin - Mathi Rixhon - Caroline Seny du Pouhon - Victor Piroton - J.Godet - Hubert Squelin - J.Piroton à Pouhon - Jean Rouhet - Victor Wuidar - Victor Rixhon - Jean ? Minguet - Remy Grégoire - Honore Grégoire/Phillippe ? - Antoine Résimont - L.J. ? Piroton - Lambert Bonmariage - Laurent Lardinois - Arthur Wuidar - Louis Fontaine/Jacquemain - Leopold Atquet - S. ? Rixhon - Ferdinante Gilson - Charles Renard - François Bonfond - Joseph Brepsson - Hubert Bonfond - veuve Henri Bonfond - Gregoire Petitjean - Wuidar Petitjean - Edouard Cornet - Edouard Bonmariage - Adam Bonmariage - Jean Gilles Grégoire - Joseph Grégoire/Petitjean - François Grégoire/Poncin - Jean Grégoire - Joseph Grégoire/Forthomme - Henri Leloup - Josephine Coibion - Henri Horrion - J. Godinas - Leopold Bonfond - Pierre Godinas - Edouard Bonfond - Modest Leloup - Joseph Leloup - Humblet/Gillard - Alphonse Gillard - Theo Van Brabant - Charles Renard - veuve Limon/Gelir ? - M. ? Heling - Ph. Heling - Alex Farine - Leloup/Flohimont - Joseph Chevron - Victor Taunus/Bonfond - J.J. Bonfond/Latour - Hippolyte Deleuse - Joseph Brizny ? - Joseph Mossay/Gaspard - Victor Counson - Auguste Bonfond - Jolseph Cornet/Marquet - Th. ? Labasse - L.J. ? Poers ? - Leon Lardinois - Joseph Coibion/Mathieu - L. Wuidar - Armand Cornet - H. Vosse ? - Joseph Cornet/Wuidar - Eugene Gaspard - Marie et Tereze ? Polet - veuve J. Polet/Deleuze - L. Coibion - Justine Boinck ? veuve ? Hubert Lecrompe - A. Mossay/Scholsem - Henri Pirotton - Guillaume Hafset ? - Hubert Gillet - Jules Haquet - Marie Ancia - Legros frères et soeurs - Henri Goffinet - Desire Bonfond - Labasse frères et soeurs - Victor Cornet - H. ? Maréchal - Victor Bonmariage - Desire Marquet - Godefroid ? Bonfond - A. Lardinois - Jos. ? Godet - M. Simon - E. ? Meurice - J. Thouette - J. ? Wuidar - Atquet ? - J. Farine - L. Bonfond - Jacques Bonfond - Hubert Wuidar - Lucien Dodeigne - Jean Dethier - Joseph Wuidar - veuve Godinas/Brévery ? - Victor Houssa - Jh. ? Gillard - Martin Dodrimont - veuve Roland/Dognez - Jean Balthazar/Polet - Edouard Rixhon ? - Lambert Lecrompe - Joseph Lesenfants - Jean Squelin - Leopold Lecrompe - Dethier ? / Decolle - J. Leron ? - L. Maquet - Eugene Hotta ? - E. Dachouffe - F. Polet - Leon Bonmariage/Lierneux - Jos. Coibion/Nemerlin - Ferdinand Bouchat - veuve Minguet/Lebaron - Euphemie ? Lebaron - Hubert Scholsem - Hubert Armand - Brabant/Wilkin ? - De Thier/Warlimont - Felix Barré.

plus quelques signatures vraiment trop illisibles !

 

Une cantate a aussi été composée à cette occasion :

Heureux enfants du paisible Harzé

chantons l'espoir et la joie et l'ivresse

hameau béni de Dieu,de Dieu favorisé

tressaille en ce beau jour,tressaille d'allégresse

 

Un nouveau châtelain arrive parmi nous

et l'on dit que son coeur aussi vaillant que doux

commande l'affection,soutient toute faiblesse

qu'à légal de son nom,il brille de noblesse

 

La bonne châtelaine a trouvé dans ce coeur

le digne écho du sien,l'objet de sa pensée

elle veut avec lui partager son bonheur

et partager sa destinée

 

Et nous aurons en lui le maître généreux

qu'on estime et qu'on aime et qu'on veut voir heureux

Oui qu'a votre foyer où brille l'espérance

s'installe le bonheur,le bonheur calme et pur

sans mélange et sans borne ainsi qu'un ciel d'azur

 

Des enfants de Harzé,c'est la prière intense

c'est le désir ardent,c'est le refrain pieux

qui comme un pur encens s'élève vers les cieux

 

O Dieu,bênis ces âmes chères !

bênis cette sainte union !

qu'ils aient des jours longs et prospères !

bénis cette pure affection !

 

Etends sur eux ta main puissante

conserve-les à notre amour

et que chaque aurore naissante

amène pour eux un beau jour !

 

Donne à leurs soins,à leurs tendresses

de jeunes coeurs,de chers enfants

à la voix pleine de caresses

aux doux regards,aux coeurs charmants

 

Et nous,enfants du paisible Harzé

chantons l'espoir et chantons l'allégresse

hameau béni de Dieu,de Dieu favorisé

tressaille en ce beau jour de bonheur et d'ivresse

 

VIVENT NOS CHATELAINS !

 

En 1906, les habitants de Harzé avaient organisé une manifestation en l'honneur de leur châtelaine Mademoiselle Louise Fermont. Cette dame était très bonne avec les harzéens. Comme le fit plus tard Madame Gabrielle Dekens - de Potter, elle aida les plus démunis et les malades de la région en leurs offrant de l'argent,en payant le médecin, en leurs fournissant des vêtements et en les réconfortant. Melle fermont

 Dans la cour d'honneur du château, Melle. Louise FERMONT en calèche conduite par Edouard MEURICE (collection Anne-Marie BOUDART).

Voici le texte écrit en hommage à Melle.Louise Fermont:

           HOMMAGE A NOTRE CHÂTELAINE par les Harzéens reconnaissants

 

                      Dans ces murs entourés de riante verdure

                       En l'antique manoir de nos braves aïeux

                      On peut encore revoir une noble figure

                               Soutien des malheureux

 

                      Pour devise elle a prit : soulager la misère

                   Son arme,c'est l'aumône et le sourire aux yeux

                                 Aux lèvres la prière 

                                Elle fait des heureux

 

                     Les chevaliers d'antan,symbole du courage

                  Déposaient leur épée aux pieds du saint-autel

                   Ici la châtelaine offre son humble hommage

                                 Il est béni du ciel

 

                   Elle donne au saint lieu,d'une main généreuse

              Pour Dieu,rien n'est trop beau,rien n'est plus solennel

                              Et son âme est heureuse

                               aux pieds de l'éternel

 

               Que de fois son aumône au pauvre en sa chaumière

                 Au malheureux souffrant apporta ses bienfaits

                    Et toujours y laissa au lieu de la misère

                             le bonheur et la paix

 

                  O douce charité ! que ton nom est sublime

                  Eclatante parure de la splendeur des cieux

                                 Etoile qui ranime

                        Les coeurs des malheureux

 

                 Mais voyez ces enfants au sourire timide

            Rèvant à ce Noël qui charma leurs grands yeux

                Leur babil pétillant se déroule rapide

                      Oh ! comme ils sont joyeux !

 

          Ils veulent de bon coeur fêter leur bien bienfaitrice

                  et vers elle élevant leur regard radieux

                              Offrent sans artifice

                        Les plus beaux de leurs voeux

 

                Montez jusqu'aux cieux enfantines prières

             Elevez vous toujours en un doux flot d'encens

        Pour ces nombreux bienfaits sous les yeux de vos mères

                            Priez petits enfants

 

            Que Dieu la récompense et lui donne en partage

             Des jours ensoleillés d'un saint et vrai bonheur

                          Sous un ciel sans nuage

                        Nous l'en prions en choeur

 

Je n'ai malheureusement aucune idée de l'auteur de ce joli texte, vu la tournure donnée je pense qu'il a peut-être été écrit par un homme d'église.

Si vous en savez plus, faites le moi savoir par un petit mail. Merci.

 

En 1906,un chant de cramignon a été composé aussi en l'honneur de cette brave châtelaine, vous retrouverez les paroles en wallon de ce cramignon à la page "À l'école de Harzé en 1936".

 

 

 

 

11 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site